Tour de magie

 

Le secret d'Amphitrite

A l'aide de miroirs conjugués d'une certaine manière on obtient, au point de vue des illusions, des effets véritablement étonnants

Une illusion d'optique des plus remarquables, sous le nom d'Amphitrite, qui a obtienu un grand succès auprès du public.

Le spectacle montre une femme costumée en maillot, qui semble sortir de l'eau, évoluer dans l'onde, monte, descend, s'agite dans le fluide sans que rien de visible paraisse la soutenir. La personne est vivante, il n'y a aucun doute possible à cet égard. Les mouvements sont faits avec tant de grâce, tant de souplesse, malgré les positions les plus anormales occupées par la personne représentant la fée, qu'on est surpris de cette illusion sans trop pouvoir se rendre compte comment elle se produit.
Plus la séance avance, plus l'intérêt augmente : Amphitrite tourne sur elle-même, accomplissant dans son trajet toute une circonférence, elle se meut la tête en bas, agite les bras, les jambes, la tête fort gracieusement sans qu'aucune gêne soit visible. Tantôt, elle se tient droite, les mains jointes au-dessus de la tête, puis elle descend verticalement, semblant s'enfoncer dans les profondeurs de l'eau... le tout avec le plus gracieux sourire !

Tour de magieVoici comment on produit cette illusion :. Derrière une mousseline A, bien tendue au-devant de la scène, figure un décor C, avec ciel, nuages, etc. ; en avant, suivant un plan vertical B, est une toile représentant la mer.
En avant du décor se trouve une glace sans tain T T', inclinée à 45 degrés; en dessous de cette glace, cachée par la scène, est une table ronde se mouvant sur un pivot et sur laquelle vient s'étendre l'actrice chargée du rôle d'Amphitrite; la table est recouverte, bien entendu, d'une toile peinte s'adaptant avec la teinte du décor.
L'actrice, vivement éclairée, exécute sur la table toutes sortes de positions, une réflexion se produit sur la glace inclinée à 45 degrés et les spectateurs voient cette image se produire devant la toile de fond : ils ont l'illusion que c'est derrière la glace que se trouve la personne, alors que ce n'est qu'une réflexion produite
par la glace faisant miroir, qui leur procure cette curieuse illusion.
Quand il s'agit de faire disparaître Amphitrite dans les flots, le machiniste tire la table qui roule sur des rails, sans bruit, sort de la zone lumineuse avec l'actrice et procure ainsi la sensation d'une fée s'abîmant dans l'onde amère